RAIDS SUR MER ST NAZAIRE-DIEPPE

28,30

L'Amiral Lepotier retrace de nombreuses opérations combinées, depuis celle, historique, de Larache en 1765 jusqu'aux principales expéditions entreprises pendant la Deuxième Guerre mondiale en passant par celle de Zeebrugge en 1917. Compte-rendu des raids de Vaagso, Bruneval, Saint-Nazaire et Dieppe. L'ouvrage traite de ces raids à la préparation desquels s'attelèrent seulement 20 % des officiers, tandis que 80 % étaient occupés nuit et jour à mettre au point les détails, à décider du matériel approprié et à organiser l'entraînement nécessaire pour la réalisation de l'opération Overlord, l'invasion de la Normandie. C'est ainsi que l'Etat-Major des Opérations Combinées imagina les ports artificiels (Mulberry); les pipe-lines sous-marins (Pluto), les engins de débarquements lance-roquettes (L.C.T.R) et organisa le nombre nécessaire de bases sur la côte sud de l'Angleterre d'où devaient partir les vagues d'assaut. Le lecteur réalisera de lui-même que l'ensemble de ces opérations combinées n'était qu'un prélude au débarquement de Normandie, mais que les leçons tirées de ces raids et principalement de celui de Dieppe devait sortir le succès final.

--

Adolphe Lepotier (Source : Wikimanche)

Adolphe Lepotier, né à Nantes (Loire-Atlantique) le 1er février 1898, mort à Paris le 18 août 1978, est une personnalité militaire et un historien lié au département de la Manche. Il est notamment l'auteur de Cherbourg, port de la Libération, publié en 1972.

Carrière militaire

Adolphe Lepotier devient matelot de la Marine nationale en 1917. Deux ans plus tard, il accède au grade d'enseigne de vaisseau. En juin 1938, il est promu capitaine de corvette et nommé commandant du torpilleur Trombe. Le 3 juillet 1940, il parvient à s'échapper lors de la bataille de Mers el-Kébir (Algérie). Il est promu capitaine de frégate en mars 1943 et nommé commandant du torpilleur Tempête avec lequel il participe à la libération de la Corse. Il est promu contre-amiral en 1952 et nommé major général à Brest (Finistère) l'année suivante. Il quitte la Marine nationale en 1954.

Ouvrages

J'étais matelot (1955)

Raids sur mer : Saint-Nazaire-Dieppe, éd. France-Empire, 1953

J'étais matelot, éd. France-Empire, 1955

Brest, porte océane, éd. France-Empire, 1968

Toulon, porte du Levant, éd. France-Empire, 1970

Lorient, porte des Indes, éd. France-Empire, 1970

Cherbourg, port de la Libération, éd. France-Empire, 1972

Dunkerque, port du salut, éd. France-Empire, 1975

Caractéristiques
Format 14 x 19 x 2 cm
Nbr. de pages 299
Finition Broché
Année d'édition 1953
Langue Français
Etat du livre Un peu abîmé
Auteur(s) Contre-Amiral Lepotier
Editeur France-Empire

Poids

400,00
; ;